Le chateau de Lormoy  

ORL

spacer

> Otite séromuqueuse

L’otite séromuqueuse est le résultat d’une inflammation d’origine infectieuse et d’un dysfonctionnement tubaire.

Chez l’enfant

  • chez l’enfant plus petit (1 à 3 ans), il s’agit le plus souvent d’otites à répétition.
  • chez le grand enfant (3 à 6 ans), elle se traduit par une diminution auditive remarquée par les parents ou la maîtresse d’école. Le tympan apparaît rétracté, à un degré de plus, il a pris une teinte jaunâtre, et par transparence on devine la présence de liquide dans la caisse. L’audiométrie chiffre la perte auditive et confirme l’existence d’un épanchement rétro-tympanique (tympanogramme plat).

 

Le traitement a pour but d’évacuer l’épanchement et d’assurer l’aération de l’oreille. L’ablation des végétations sera proposée ; en cas d’échec ou de récidive avec perte auditive importante, la mise en place d’aérateurs transtympaniques (ou yoyos) est indiquée.

 

Chez l’adulte

Le catarrhe tubaire aigu est marqué par une surdité apparue au cours d’une rhinite. En revanche le catarrhe tubaire chronique doit faire rechercher une tumeur du cavum (ou arrière-nez).

 

Dernière mise à jour le 31/08/06 

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices